Nature'l Distribution

Fontaine èlita Pure Plus

Eau améliorée et alimentation

Optimiser l’absorption des aliments et compléments alimentaires

Bénéfices de l'eau alcaline ionisée pour l'alimentation

Notre corps est composé de 70% d’eau, et même 85% pour notre cerveau. C’est grâce à cette eau que les nutriments atteignent nos cellules et que nos cellules se débarrassent de leurs déchets. Il est donc essentiel de veiller à la qualité de l’eau que nous consommons.

Nous nous préoccupons de plus en plus de notre alimentation, délaissant les produits de la production intensive polluante pour celle, plus respectueuse de notre environnement et de nos aliments, basée sur un bon équilibre biologique. Nous savons que les aliments bios sont plus riches en nutriments et pour améliorer encore notre santé, nous n’hésitons pas à investir massivement dans les compléments alimentaires.

Mais qu’en est-il de la qualité de notre eau, pourtant essentielle à notre vitalité ? Est-elle non seulement pure, mais aussi optimisée pour le transport des nutriments ? Rien n’est moins sûr.

L’eau du robinet regorge de produits inadaptés à notre organisme, pour ne pas dire néfastes… Le documentaire de Sophie Le Gall (2010) « Du poison dans l’eau du robinet » en dit long….

Vous pourrez aussi étudier le rapport sur la qualité de l’eau et l’assainissement en France de M. Gérard Miquel, sénateur, qui montre le chemin est encore long avant d’avoir une eau de qualité au robinet… (Télécharger le rapport PDF).

Le très bon dossier du CNRS sur l’eau vous permettra de compléter ces informations : voir le site.

Si l’on s’intéresse à la vitalité de l’eau, on constate que non seulement elle est affectée par les produits, mais aussi par les conduits rectilignes d’acheminement qui la déstructurent.

Sachant cela, nous sommes très nombreux à opter pour l’eau en bouteilles, à rechercher l’eau la plus adaptée à nos besoins et à notre goût, qu’elle soit de source ou minérale. Ainsi, « la France est aujourd’hui le deuxième consommateur mondial d’eaux minérales en bouteille (…). Une partie des consommateurs se détournerait de l’eau du robinet en raison de son goût et de son odeur, mais aussi parfois parce qu’ils n’osent plus se fier à sa qualité. » (Source: site CNRS).

Mais l’eau en bouteille ne remplit pas non plus les critères de vitalité et d’écologie souhaitées : la stagnation dans un emballage susceptible de la contaminer, le transport sur des distances considérables, la quantité de déchets (les bouteilles) produits la rendent aussi inacceptable. (Voir site « L’eau en bouteille est-elle dangereuse ?« ) Sans compter que les minéraux sont peu assimilables par l’organisme car ils perdent rapidement leur ionisation naturelle existant à la source. C’est ainsi qu’il est au minimum recommandé de boire des eaux en bouteille contenant peu de résidus à sec, c’est-à-dire le moins possible de minéraux car ils deviendraient des déchets supplémentaires à éliminer… Voir le film « L’or en bouteille »

En résumé : les nutriments ont besoin d’eau pour atteindre les cellules. Les cellules ont besoin d’eau pour évacuer les déchets. Et meilleure sera l’eau, plus ces processus seront optimums. Alors quels sont les critères de reconnaissance de cette « meilleure eau » ?

Deux propriétés contrôlent l’entrée et la sortie de l’eau dans les cellules : la pression osmotique et la charge électrique. Sans trop compliquer, une eau qui a une quantité correcte de minéraux alcalins et une charge électrique négative, traverse le canal hydrique des aquaporines au rythme de milliards de molécules par seconde. Si les composants minéraux sont inadaptés ou que l’eau est chargée en positif (comme dans le cas de l’osmose inverse, de l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille) le corps ne peut pas tirer le bienfait maximum. C’est la raison pour laquelle vous vous sentez gonflé quand vous buvez trop.

Une bonne eau ne devrait pas vous laisser nauséeux.

Elle devrait prendre soin de distribuer les nutriments de votre alimentation rapidement et efficacement aux organes concernés de votre corps.